Au-delà du formalisme, une architecture complexe et contradictoire
Peter Eisenman, Cardboard Architecture, 1969

Nora Perarnaud (2012-2013)
En 1963, Peter Eisenman publie sa thèse de doctorat : "The Formal Basis of Modern Architecture". Dans la décennie qui va suivre, l'architecte américain va instrumentaliser sa méthode de lecture du langage architectural du modernisme dans un processus génératif formel pour la conception d'une dizaine de maisons-manifeste: les Houses.
En se basant sur la House II (1969), cet article propose de remettre ensemble les pièces du puzzle structuraliste auquel Eisenman se réfère, et de rendre aisément accessible une théorie de l'architecture qui peut parfois être perçue comme étant résolument brumeuse et complexe.

Promoteur(s) : Denis Derycke, Jean-Didier Bergilez

Téléchargements :
Une architecture complexe et contradictoire (pdf)


Retour à la liste

 

Exemples de travaux

AlIce Blog

Jury des modules I (& III) ? impression des planches
16/01/17 by Denis
Vu qu’il est demandé d’imprimer les planches sur du papier à fort grammage et vu le coût [...]

Jury du 19/01/2017 : modalités
16/01/17 by Denis
Module I : Le jury aura lieu au labo de 9:30 à 15:30, et se base sur la liste de passage en fin de [...]

Planning du jeudi 12/01/2017
11/01/17 by Denis
Module I : Michel Lefèvre fera une permanence d’assistance au code de 10:00 à 13:00 au [...]

Code : bien à vous