Réflexions sur la représentation graphique d'une restitution hypothétique
Application au cloître de l'abbaye de Villers-la-Ville.

Vanessa Lardinois (2011-2012)
Situé dans la continuité des campagnes de numérisation déjà effectuées sur ce site, ce travail basé sur des empreintes numériques 3D vise à établir une retranscription graphique d'une connaissance hypothétique de l'état du cloître de Villers-la-Ville au XVe siècle.

À une époque où les outils informatiques semblent être entièrement adoptés par les acteurs de la conservation et de la valorisation du Patrimoine architectural, leurs capacité en tant qu'outils de transmission du savoir reste cependant un terrain d'expérimentation qui mérite notre attention. C'est pourquoi nous avons tenté, dans le cadre du présent travail, d'éclaircir et de décrire la méthodologie nécessaire à l'étude et à la numérisation d'un édifice patrimonial et ce, au travers d'une réflexion sur la représentation graphique d'une hypothèse de restitution de la galerie méridionale du cloître de l'abbaye de Villers-la-Ville dans son état tardo-gothique du XVe siècle. Cette démarche est structurée par plusieurs axes de recherches intégrant l'étude des méthodes d'acquisition d'«empreintes numériques», les préoccupations relatives à la nature cognitive de leurs représentations, à la lisibilité des modèles tridimensionnels obtenus (photomodèle, nuages de points et maquette de restitution manuelle), à leur exploitations et enfin à leur diffusion. A terme, cette étude tente de qualifier le degré d'interprétation des éléments architecturaux modélisés dans une restitution hypothétique autrement dit le degré d'éloignement qui existe entre les modèles 3D et les sources à la base de leur restitutions.

Les images ci-dessous illustrent (dans l'ordre d'affichage):
- L'empreinte numérique photogrammétrique par nuage de points, générée suivant le protocole d'acquisition TAPEnADe et par le logiciel MicMac.
- Une élévation orthophotographique de la façade sud du cloître, extraite du nuage de points.
- Une confrontation suivant un même angle de représentation axonométrique d'une hypothèse de restitution du cloître au XVe siècle et de l'empreinte numérique.
- Deux axonométries plafonnantes obtenues par photomodélisation de l'état actuel du cloître
- Une vue d'ambiance de l'hypothèse de restitution de l'intérieur de la galerie du cloître.

Promoteur(s) : David Lo Buglio






Retour à la liste

 

Exemples de travaux

AlIce Blog

Jury des modules I (& III) ? impression des planches
16/01/17 by Denis
Vu qu’il est demandé d’imprimer les planches sur du papier à fort grammage et vu le coût [...]

Jury du 19/01/2017 : modalités
16/01/17 by Denis
Module I : Le jury aura lieu au labo de 9:30 à 15:30, et se base sur la liste de passage en fin de [...]

Planning du jeudi 12/01/2017
11/01/17 by Denis
Module I : Michel Lefèvre fera une permanence d’assistance au code de 10:00 à 13:00 au [...]

Code : bien à vous